traduire

Nature ....

" Il n'est pas nécessaire de courir le monde , de traverser océan et jungle pour sentir le charme des nuées , la sève des arbres , le langage des rivières et des nuits . "
Joseph Kessel

mercredi 13 septembre 2017

Grandir ....

 
Dis Maman , quand je serai grand, j'aurai  des cornes comme toi ?
 
 

                                      Springbok






Grandir

Quand il a l’âge tendre qu’il est encore marmot
L’enfant s’amuse de tout et il rit sans comprendre
Comme il n’a pas de mots on le trouve rigolo
La vie est un cadeau et tout est bon à prendre

Quand il est un ado qu’il a fini d’apprendre
Souvent l’ennui le plie ainsi qu’un lourd fardeau
Sa folle envie de vivre le jette dans des méandres
Pour se faire des amis il emploie des gros mots

Quand il a l’âge d’homme il montre un beau visage
Il n’a plus d’idéal mais connaît les usages
Il est grand désormais et se doit d’être sage

Quand il a pris de l’âge qu’il est un personnage
Que sa vulgarité et sa morgue ont péris
Il se flatte de plaire avec des mots d’esprit
 
Alain  Hannecart
 
 
 
 
 

mercredi 6 septembre 2017

Observation ....

 " Il ne suffit pas de se demander: quelle planète laisserons nous à nos enfants?
   Il faut également se poser la question : quels enfants laisserons nous à notre planète? "
 
                                   Pierre  Rhabi
 
 


                                          Distribution de nectar
 

mercredi 30 août 2017

Le clipper ....


Le Parthenos sylvia , ou le Clipper ( en anglais ), est un papillon habituellement trouvé dans les forêts tropicales du Sud et du Sud-Est asiatique. Bien qu'ils aient des marques similaires, il existe plus de 30 sous-espèces qui ont des différences visuelles et vivent dans différentes régions.

 C'est un grand papillon d'une envergure de 70 à 120 mm suivant les sous-espèces. Le plus souvent de couleur noire ornementé de taches jaunes presque hyalines mais suivant les sous-espèces il peut se colorer de divers tons de bleu et de vert.

C'est une espèce au vol rapide qui présente la particularité d'avoir un mouvement de battement d'ailes compris principalement entre l'horizontale et quelques degrés en dessous. Entre deux battements d'ailes il effectue des vols planés.

Parthenos sylvia a été nommé par Pieter Cramer en 1776 .





 


Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l’aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S’enivrer de parfums, de lumière et d’azur,
Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
S’envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté!
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté!

Alphonse de Lamartine, Nouvelles méditations poétiques
 
 
 
 


 

 

mardi 8 août 2017

Vert ....









Il y a le vert du cerfeuil
Et il y a le ver de terre.
Il y a l’endroit et l’envers,
L’amoureux qui écrit en vers,
Le verre d’eau plein de lumière,
La fine pantoufle de vair
Et il y a moi, tête en l’air,
Qui dit toujours tout de travers.

Maurice Carême  ( Le mât de cocagne)


















mercredi 2 août 2017

lundi 26 juin 2017

Réhydratation ....

Rosée bienfaitrice
 









La goutte de rosée.


« Petite perle cristalline,
Tremblante fille du matin,
Au bout de la feuille de thym
Que fais-tu là sur la colline ?

« Avant la fleur, avant l'oiseau,
Avant le réveil de l'aurore,
Quand le vallon sommeille encore,
Que fais-tu là sur le coteau ?

« Ce que je fais sur la colline ?
Je m'y prépare, avec amour,
A m'offrir, quand viendra le jour,
Pure, à sa pureté divine.

« Tu le sais, son rayon n'est beau
Que pour la goutte transparente
Voilà pourquoi, persévérante,
Je l'attends là sur le coteau. »

Du coteau la cime se dore,
L'oiseau se réveille en son nid,
Et la fleur s'empresse d'éclore...
Mais voyez la goutte qui luit !

Du prisme toute la richesse,
Du soleil toute la splendeur,
Captives dans sa petitesse,
Y font éclater leur grandeur.

 « Pour que tant de magnificence
En ton sein vierge ait éclaté,
Dis-moi, d'où te vient ta puissance ? »
« Ami, c'est de ma pureté. »

 
Henri-Frédéric Amiel (1821-1881)





 
 

jeudi 1 juin 2017

L' araignée ....






L'ARAIGNEE.

Araignée grise
Araignée d'argent,
Ton échelle exquise
tremble dans le vent.
Toile d'araignée
- émerveillement ! -
Lourde de rosée
Dans le matin blanc.

Ouvrage subtil
Qui frissonne et ploie.
O maison de fil,
Escalier de soie !
Araignée grise,
Araignée d'argent,
Ton échelle exquise
Tremble dans le vent

Madeleine LEY